Le sénateur et industriel Serge Dassault a été condamné jeudi à Paris à cinq ans d’inéligibilité et deux millions d’euros d’amende pour avoir caché au fisc français, pendant 15 ans, des millions à l’étranger. Il a fait appel.