L’avocat de Penelope Fillon a assuré jeudi que la preuve du travail d’assistante parlementaire de sa cliente avait été faite et a déploré des phrases “sorties de leur contexte” à propos de l’extrait d’interview diffusé jeudi dans Envoyé Spécial.