Interrogée mercredi par une journaliste de la chaîne américaine CNN sur des propos qu’elle aurait tenus en 2012 sur les migrants, la candidate frontiste Marine Le Pen a nié les avoir prononcés avant d’évoquer un problème de traduction.