L’homme qui a attaqué vendredi des militaires au carrousel du Louvre, à Paris, avant d’être blessé par des tirs de riposte, a été jugé en état d’être interrogé et placé en garde à vue samedi, depuis l’hôpital Georges-Pompidou où il est soigné.