Plusieurs centaines d’habitants, très affectés, ont marché lundi pour réclamer “justice” pour Théo, le jeune homme blessé par la police qui a livré le récit de son interpellation à Aulnay-sous-Bois. Il raconte avoir été violé et insulté.