Les explications très attendues de François Fillon concernant l’emploi de sa femme et de ses enfants lorsqu’il était parlementaire ont fait réagir la classe politique mais aussi la journaliste britannique qui avait interviewé son épouse en 2007.