Dans “Céline, la race, le Juif”, sorti début février, le philosophe Pierre-André Taguieff et l’historienne Annick Duraffour entendent dénoncer l'”antisémitisme obsessionnel” de Louis-Ferdinand Céline, “un collaborateur engagé aux côtés des nazis”.