Les tests chez l’animal se poursuivent pour Vasalgel, ce polymère qui, injecté dans le canal déférent, empêche le passage des spermatozoïdes. Après des résultats encourageants chez le lapin, il montre maintenant son efficacité chez le macaque rhésus.