Le drapeau de drones Intel

Le drapeau de drones Intel au Superbowl

Le Superbowl 2017 a présenté un spectacle vertigineux pour les fans des deux équipes et a maintenu les spectateurs rivés à leur siège. Le spectacle de la mi-temps était très bien fait et la performance de Lady Gaga fut extraordinaire. À un moment donné, pendant qu’elle chantait, la caméra a montré des lumières qui « dansaient » dans le ciel derrière elle, pour finalement former un drapeau américain tout simple. La plupart des spectateurs se sont contentés d’apprécier le spectacle, mais les amateurs de technologie parmi nous étaient intéressés de savoir ce qui s’était passé dans les coulisses : s’agissait-il d’un filet doté de LED ? Était-ce une projection, voire même une illusion ? Il se trouve qu’il faut en fait accorder le crédit à 300 drones, chacun étant équipé de puissantes LED RVB.

Drone Intel

Drone Intel

Comment y sont-ils parvenus ? La majorité des concepteurs de VAT vont immédiatement penser à la technologie requise pour assurer la coordination entre les VAT, exigeant entre autres une communication complexe, une variété de capteurs. Il se trouve que la société derrière cette démonstration est assez bien connue :Intel. Les drones utilisés sont élégants dans leur simplicité : des pièces s’imbriquant simplement les unes aux autres, pour la plupart en mousse, un caisson rudimentaire pour les hélices (pour des questions de sécurité) et une commande de vol. Mais la question demeure : comment Intel a-t-il été capable de tous les coordonner ? Leur démarche consistait en quelque sorte à utiliser la « force brute » puisque les drones ne communiquaient pas entre eux, mais plutôt avec un système central, et ils suivaient dans leurs vols des chemins essentiellement prédéterminés. Néanmoins, nous félicitons Intel à ce sujet ! C’est une innovation de leur part, et nous sommes impatients de voir ce qu’il va faire ensuite.

Source : newsroom.intel.com/news-releases/intel-drones-light-lady-gaga-performance-pepsi-zero-sugar-super-bowl-li-halftime/