Avec une sécurité renforcée, Nice tient à compter de samedi son 133e carnaval malgré le traumatisme de l’attentat du 14 juillet 2016. Les figures grotesques de Trump ou des candidats à la présidentielle défileront devant un public restreint.