Des incidents ont éclaté samedi en marge d’un rassemblement à Bobigny de plusieurs centaines de personnes en solidarité avec Théo, victime d’un viol présumé lors d’une interpellation brutale le 2 février à Aulnay-sous-Bois.