L’oxygène de l’air, pourtant indispensable à la vie, pourrait favoriser le cancer du poumon. La raison évoquée : l’oxygène favorise la formation de radicaux libres qui causent des dommages aux cellules et à l’ADN.