Alors que les violences entre jeunes et policiers se sont poursuivies dans la nuit de lundi en Seine-Saint-Denis, François Hollande a fait un déplacement mardi en banlieue parisienne à Aubervilliers pour tenter d’apaiser les tensions.