L’armée de l’air française dresse quatre aigles royaux pour intercepter les drones, sur sa base de Mont-de-Marsan. Une journaliste de France 24 s’est rendue sur place.