Dans un entretien sur Franceinfo datant du mois de septembre, François Fillon se montrait critique des médias qui ne s’intéressaient pas suffisamment selon lui aux affaires illustrant un “abaissement du niveau d’éthique dans la vie politique”.