Lors d’une interview à la télévision algérienne, le candidat à la présidentielle Emmanuel Macron a qualifié la colonisation française de “crime contre l’humanité”. Des élus Les Républicains et Front national s’offusquent.