Le parquet national financier, chargé de l’enquête ouverte sur des soupçons d’emplois fictifs de l’épouse de François Fillon, a annoncé jeudi qu’il n’envisageait pas, “en l’état”, de classer l’affaire sans suite.