En écartant, jeudi, un classement sans suite de l’affaire Fillon, le Parquet national financier maintient les soupçons qui entourent le candidat à l’élection présidentielle. Les difficultés à faire campagne sur le terrain devraient se poursuivre.