Le candidat Emmanuel Macron a provoqué l’indignation d’une partie de la classe politique française, en qualifiant la colonisation de “crime contre l’humanité”. Cette polémique à propos de l’histoire coloniale n’est pas la première.