Lors d’un meeting perturbé samedi à Toulon, Emmanuel Macron a essayé de clore la polémique sur ses propos sur la colonisation et l’Algérie. Au lieu de parler de “crime contre l’humanité”, il a dénoncé un “crime contre l’humain”.