Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon ont entamé des discussions sur un éventuel rassemblement de la gauche dans la perspective de l’élection
présidentielle, mais cela ressemble à une mission quasiment
impossible.