Au cours d’une émission de plus de cinq heures, le candidat de La France insoumise a détaillé son programme de relance qui s’appuie sur un “choc d’investissement” et une “révolution fiscale”.