François de Rugy a annoncé, mercredi, son ralliement à Emmanuel Macron, capable aux yeux de l’ancien candidat de la primaire de la gauche “de l’emporter face à Marine Le Pen”.