Marine Le Pen “ne répondra pas” à une convocation de la police “pendant la campagne”. Convoquée dans l’affaire des soupçons d’emplois fictifs des assistants parlementaires du Front national au Parlement européen, elle ne s’y est pas rendue.