Plus de 150 députés et sénateurs français, issus des rangs de la droite et de la gauche, ont adressé dimanche une lettre au président François Hollande dans laquelle ils lui demandent de reconnaître “dès à présent” l’État de Palestine.