Après une entrevue, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon ont annoncé, dimanche, qu’ils ne s’entendraient pas sur une candidature unique de la gauche, mais les deux hommes sont “convenus d’un code de respect mutuel dans la campagne”.