En accusant les fonctionnaires de parti pris, Marine Le Pen attaque un changement de registre du FN.