Depuis une semaine, les blocages de lycées se multiplient à Paris. Derrière le slogan #BlocusPourThéo, ces actions semblent avant tout le fait de groupes autonomes recherchant l’affrontement avec la police.