La ministre de la Famille, Laurence Rossignol, a présenté, mercredi, un plan “de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants”, un phénomène qui reste largement sous-estimé en France.