Natacha Bouchart, la maire de Calais, a interdit jeudi la distribution de nourriture aux migrants dans sa ville. L’édile craint un “appel d’air” et la reformation d’une nouvelle “jungle”. Une mesure “inhumaine” selon les associations.