Alors que la trêve hivernale prend fin le 31 mars dans l’Hexagone, deux associations, la Fédération des acteurs de la solidarité et Emmaüs, interpellent le gouvernement sur le retour à la rue des sans-abri mais aussi des migrants.