Dans une expérience où des volontaires ont visionné des images des personnes ou de robots qui se font mal au doigt, les candidats ont éprouvé de l’empathie pour les deux. En parallèle, des experts s’inquiètent des relations sentimentales qui naîtraient entre humains et humanoïdes.