Après son discours lors du rassemblement de ses partisans au Trocadéro, François Fillon a affirmé dimanche sur France 2, que personne n’avait “le pouvoir de lui retirer sa candidature”.