Les autorités françaises ont procédé jeudi, au pied de la tour Eiffel, à la destruction de plus de trois tonnes d’ivoire, récoltées lors de saisies depuis vingts ans. Un geste symbolique pour lutter contre le trafic en recrudescence.