Dans le cadre de l’enquête sur le financement de la campagne d’Edouard Balladur en 1995, les juges ont refusé d’entendre eux-mêmes le témoignage de Nicolas Sarkozy, préconisant qu’il le soit par la Cour de Justice de la République (CJR).