Une assistante de direction a été blessée, jeudi, lors de l’ouverture d’un courrier piégé qui a explosé au siège parisien du FMI. Un groupe anarchiste grec pourrait être à l’origine de l’envoi du colis, indique une source policière grecque.