Le parquet national financier a étendu l’enquête sur de possibles emplois fictifs visant François Fillon, en accordant un réquisitoire supplétif contre X pour “trafic d’influence” sur les costumes offerts au candidat.