Alors que Jean-Luc Mélenchon organise, samedi, une marche pour une VIe République, l’idée de changer les institutions progresse. Si Benoît Hamon y est favorable, sa vision diverge de celle du candidat de La France insoumise.