L’autopsie pratiquée sur Ziyed Ben Belgacem, abattu samedi après avoir attaqué une patrouille de l’opération Sentinelle, a mis en évidence la présence d’alcool et de stupéfiants dans le sang de l’assaillant.