Le premier débat télévisé entre candidats à la présidentielle française ne s’est pas montré aussi décisif qu’annoncé. Pierre Mathiot, professeur des universités en science politique, revient sur les temps forts de la confrontation.