Ségolène Royal a annoncé jeudi à France 24 qu’elle avait déposé sa candidature à la présidence du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Un engagement “dans la continuité de son travail dans le cadre de la Cop21”, selon elle.