À compter du 1er avril 2014, le vote blanc sera désormais comptabilisé indépendamment des bulletins nuls. La mesure, définitivement adoptée mercredi par le Parlement, n’entrera toutefois en vigueur qu’après les municipales.