Dans un message publié samedi sur Facebook, la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, accuse le gouvernement socialiste d’avoir tenté d’instrumentaliser l’arrestation de son fils, en septembre 2016, pour détention de cannabis.