Manuel Valls a annoncé mercredi 29 mars qu’il voterait Emmanuel Macron dès le premier tour de l’élection présidentielle. L’ancien Premier ministre n’a pourtant pas toujours été en accord avec le candidat d’En Marche !