Linkbot de Barobo

Linkbot de Barobo

Les actionneurs intelligents Linkbot tout-en-un de Barobo permettent à toute personne sans aucune connaissance en robotique de créer et « programmer » des robots. Chaque actionneur regroupe de nombreuses fonctionnalités, dont :

Microcontrôleur Atmel AVR : Compatible avec Arduino, ainsi vous pouvez le re-flasher avec votre propre microprogramme en utilisant le chargeur initial de programme intégré • Radio avec capacité ZigBee : communiquez sans fil avec une radio conforme 802.15.4, créez des réseaux maillés, contrôlez et surveillez à distance • DEL multicolore (RVB) : choisissez parmi une gamme complète de couleurs • Avertisseur sonore : jouez des notes ou des mélodies complètes, apportez des réponses audio à des entrées • 3 boutons : contrôlez facilement les modes et fonctions du Linkbot ou écrivez des fonctions personnalisées pour chaque pression d’un bouton • Connecteur micro-USB : pour se connecter à un ordinateur ou à un chargeur au moyen d’un câble micro-USB standard • Batterie Lithium-Ion rechargeable : faites fonctionner votre Linkbot pendant plus de 3 heures pour la plupart des applications, avant d’avoir à le recharger • Boîtier en polycarbonate : ultra-résistant, soumis à un essai de chute depuis le deuxième étage d’un bâtiment (pas recommandé), il peut ainsi gérer vos projets exigeants • Surfaces de montage pour SnapConnector (connecteurs par pression) : connectez et démontez rapidement les roues, les plaques de raccordement, les cartes d’acquisition, et même plusieurs Linkbots ; ou connectez vos propres accessoires avec des vis standard

Caractéristiques du Linkbot

Caractéristiques du Linkbot

Avec autant de fonctionnalités, il est difficile de le classer simplement comme « actionneur intelligent ». L’actionneur est disponible en deux versions différentes : le LinkBot-L qui présente deux surfaces extérieures rotatives réglées à 90 degrés, et le LinkBo-I qui présente deux surfaces rotatives indépendantes parallèles entre elles.

Actionneur de robot modulaire Linkbot-L

Actionneur de robot modulaire Linkbot-L présentant deux surfaces rotatives.

Actionneur de robot modulaire Linkbot-I

Actionneur de robot modulaire Linkbot-L présentant une surface rotative et une autre fixe.

Chacune des surfaces rotatives peut être facilement distinguée en raison de sa couleur noire, tandis que la troisième surface fixe est blanche. Avec le bon support, un simple LinkBot-L peut être utilisé comme système panoramique et d’inclinaison. Connectez une roue libre au Linkbot-I et vous disposez d’un rover à 2 roues motrices. Connectez-en quelques-un ensemble et vous disposez d’un bras robotique à multiples degrés de liberté. Nous étions très curieux de découvrir ce qu’il y avait sous le capot et avec le support de Barobo, nous avons démonté un LinkBot-L.

L’actionneur Barobo se démonte en deux parties principales : la coque extérieure et un module électronique/actionneurs interne. L’actionneur démonté ici présente l’actionneur en forme de L, où se trouve un moteur sur le fond, et l’autre à 90 degrés. Nous vous suggérons fortement de ne pas démonter votre propre actionneur car la coque externe est maintenue en grande partie à l’aide de colle forte ; trop plier ou exercer de flexion sur les pièces peut les amener à se fissurer ou à se briser.

Arrière du côté 1 du Linkbot

Arrière du côté 1 du Linkbot

Arrière du Linkbot

Arrière du Linkbot

Arrière du côté 3 du Linkbot

Arrière du côté 3 du Linkbot

Côté 1 du Linkbot

Côté 1 du Linkbot

Interface du Linkbot

Interface du Linkbot

Côté 3 du Linkbot

Côté 3 du Linkbot

Arrière du côté 2 du Linkbot

Arrière du côté 2 du Linkbot

Côté 2 du Linkbot

Côté 2 du Linkbot

Une fois le côté 2 retiré, c’est essentiellement l’électronique interne qui se décroche. Cette partie intérieure contient le « noyau » du Linkbot, dont les deux moteurs CC à engrenages, la carte de circuit imprimé (microcontrôleur avec contrôleurs de moteurs, capteurs, etc.), la batterie LiPo et le câblage.

Batterie du LinkBot

Batterie du LinkBot

Moteur 2 du Linkbot

Moteur 2 du Linkbot

Carte de circuit imprimé du Linkbot

Carte de circuit imprimé du Linkbot

Moteur 1 du Linkbot

Moteur 1 du Linkbot

Boutons du Linkbot

Module boutons du Linkbot

Une fois la coque retirée, nous pouvons avoir un meilleur aperçu de l’électronique et de la façon dont fonctionne le Linkbot. Il dispose d’une carte de circuit imprimé principale ainsi que d’une « carte fille ». La carte fille étend la carte de circuit imprimé à 90 degrés pour rendre les trois boutons accessibles, et intègre le connecteur USB.

Caractéristiques de la carte de circuit imprimé Linkbot

Caractéristiques de la carte de circuit imprimé Linkbot

A : Microcontrôleur ATMEL MEGA 128RFA1 B : encodeurs (fournissent une rétroaction angulaire) C : port USB (pour le téléchargement des nouveaux codes) D : emplacement libre pour encodeur (de type I) E : accéléromètre (peut détecter l’accélération et la gravité) F : avertisseur sonore (rétroaction audio) G : DEL RVB (rétroaction visuelle)

Une caractéristique qui semble manquer c’est un interrupteur marche/arrêt, ce qui signifie que l’actionneur est toujours allumé et devrait idéalement être chargé avant chaque utilisation. Cependant, si vous le laissez sur une étagère sans aucun des actionneurs en mouvement, la batterie LiPo devrait durer un certain temps.

Rétroaction de l'actionneur du Linkbot

Rétroaction de l’actionneur du Linkbot

Le Linkbot utilise une paire de moteurs CC à engrenages ne disposant d’aucune rétroaction par eux-mêmes. Cependant, comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessus, le moteur CC fait tourner le disque en plastique noir (signalé en bleu) qui dispose d’une couronne d’engrenage intégrée. Ces roues dentées sont en prise avec un pignon droit (signalé en violet) qui est relié à un encodeur sur la carte du circuit imprimé. Cette approche est utilisée pour chaque moteur. Par conséquent, lorsque vous appuyez sur le bouton « enregistrement » et mettez en mouvement les actionneurs, le processeur se met à lire les changements des valeurs des encodeurs. Lorsque vous appuyez sur « lecture », cela fait tourner le(s) moteur(s) dans la bonne direction lors de la lecture et de la comparaison des valeurs des encodeurs.

Nous sommes impatients de voir ce que vous allez faire avec vos LinkbBots !