François Hollande a inauguré samedi le Salon de l’agriculture, sans rencontrer de réelle hostilité, contrairement à ce qui était attendu. La filière agricole connaît un malaise après des négociations houleuses sur la PAC.