Quinze ans après avoir fait bloc contre le Front national, c’est en ordre dispersé que les syndicats ont défilé, lundi 1er mai, tandis qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés à distance, à six jours du second tour.