La candidate du Front national Marine Le Pen a attaqué lundi son adversaire Emmanuel Macron dans son discours prononcé à Villepinte, à l’occasion du 1er-Mai, le présentant en candidat de la “finance” et en “adversaire du peuple”.