L’UMP a boycotté, mercredi, la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. L’opposition entendait ainsi protester contre les propos de Manuel Valls qui a rappelé à Claude Goasguen qu’il “venait de l’extrême droite”.