Une molécule mimant les effets du sport, sans avoir besoin de faire d’effort, a été testée sur la souris. Résultat : l’endurance de l’animal s’est améliorée de 70 %. Ce composé représente un espoir pour ceux qui souffrent de maladies cardiaques, pulmonaires ou autres et ne peuvent avoir une…